Le programme Natur’Act sera présenté, à travers les témoignages de structures et de collectivités participant au programme lors d’un événement de lancement qui aura lieu : le 11 octobre 2019 de 10h30 à 12h30 à l’Hôtel Intercontinental de Marseille. Les inscriptions sont ouvertes ici ! Tourisme et biodiversité sont intimement liés : l’identité et le

Le programme Natur’Act sera présenté, à travers les témoignages de structures et de collectivités participant au programme lors d’un événement de lancement qui aura lieu :
le 11 octobre 2019 de 10h30 à 12h30 à l’Hôtel Intercontinental de Marseille.
Les inscriptions sont ouvertes ici !

Tourisme et biodiversité sont intimement liés : l’identité et le caractère d’un territoire, ses paysages et ses sites remarquables sont le résultat d’interactions répétées, parfois pendant des centaines d’années, entre la biodiversité de ses écosystèmes et les activités humaines qu’ils abritent… et soutiennent. Les professionnels du tourisme et des activités de loisir savent ce qu’ils doivent à la biodiversité. Mais ce patrimoine naturel est sous pression et se dégrade peu à peu. Si rien n’est fait, des seuils irréversibles peuvent être rapidement atteint, menaçant des pans entiers d’activités économiques qui dépendent directement – ou indirectement – de la biodiversité.

Avec Natur’Act, les professionnels du Tourisme et des activités de loisir s’engagent pour la biodiversité. Natur’Act est un programme complet qui permet en effet aux hébergeurs, restaurateurs, traiteurs, voyagistes, excursionnistes, opérateurs de transports, de loisirs ou de services de soutien à la filière de s’organiser collectivement pour :   

  1. Soutenir financièrement, et proposer à leurs clients de soutenir, sur la base du volontariat, des actions locales de restauration d’écosystèmes dégradés, des programmes de protection, de soutien au développement de l’agroforesterie ou de la permaculture, ou encore de nature en ville et d’agriculture urbaine. Plusieurs mécanismes sont possibles : arrondi solidaire en caisse, bornes de collecte interactive, conventionnement, etc. 100% des contributions sont versées à un fond de dotation dédié au financement d’action locales. A l’aide d’un système d’information dédié, chacun peut savoir où vont les contributions et en voir les effets.
  2. Agir concrètement pour l’économie circulaire, les circuits courts, la végétalisation des espaces urbains. Les professionnels du tourisme le font déjà. Natur’Act leur permet de passer, ensemble, à la vitesse supérieure en partageant leurs pratiques, en identifiant les leviers sur lesquels s’appuyer, en mettant en place des actions partenariales pour faire sauter les verrous et démultiplier leur efficacité. 

Natur’Act est aujourd’hui en cours d’implémentation et d’expérimentation en Région Provence Alpes Côte d’Azur, où les collectivités territoriales s’apprêtent à accueillir, en juin 2020, le Congrès mondial pour la Nature de l’UICN. L’occasion de montrer qu’une coopération entre les acteurs professionnels de la filière tourisme, c’est non seulement possible, et ça marche !

 

Natur’Act est un programme animé par INDDIGO, Pikaia et Citoyens de la Terre,
soutenu par la Région Provence Alpes Côte d’Azur et la Direction Régionale de l’ADEME,
et avec la Participation de l’ARPE-ARB, de CdC Biodiversité et des acteurs locaux du Tourisme et des loisir.